Grévistes sanctionnés: l´école fait marche arrière

Grévistes sanctionnés: l´école fait marche arrière

Les gymnasiens qui ont eu un 1 à une épreuve de maths parce qu'ils étaient partis défiler pourront repasser l'épreuve.

Soulagement pour les élèves qui ont été frappés de la note la plus basse à une épreuve de maths en raison de leur participation à la grève pour le climat du 18 janvier dernier. Le gymnase intercantonal de la Broye (GYB) fait marche arrière et un nouveau test sera organisé. 

Une élève avait fait recours contre la décision de considérer son absence injustifiée à un test. L'école lui a donné raison. Au total, 16 élèves ont manqué les cours ce vendredi 18 janvier. Six d'entre eux ont justifié, après coup, leur absence par leur participation à la manifestation nationale. Dix ont avancé un autre motif pour justifier leur absence. Trois gymnasiens ont manqué une épreuve de maths ce jour là. Tous trois font partie de ceux qui disent avoir participé aux défilés. «Compte tenu de cette situation et de la bonne foi des élèves, ceux-ci pourront effectuer un nouveau test lors d’une session usuelle de rattrapage», a indiqué le directeur Thierry Maire.

La nouvelle est accueillie avec joie par la maman de Céline*, qui avait dénoncé dans nos colonnes cette semaine ce qu'elle considérait être une injustice. «C'est magnifique, je suis ravie pour les jeunes», s'exclame-t-elle. Selon elle, il n'était pas judicieux d'appliquer strictement le règlement dans ce cas de figure. «Des comités de soutien se sont spontanément créés. Même des enseignants nous ont fait part de leur sympathie. Et vu l'intérêt des médias, la direction ne pouvait pas faire autrement.» Pour sa fille Céline, une chose est sûre: le combat continue, et la gymnasienne sera encore dans la rue pour défiler samedi prochain.